Menu

La bonne gouvernance en recul en Afrique!

Selon un nouveau rapport de la Banque Mondiale (BM), la qualité de la gouvernance en Afrique est en recul dans 38 pays sur 54, notamment en matière de la gestion économique, des politiques structurelles et des mesures d’insertion sociale. Publié tous les ans par la Société financière internationale (IFC), filiale de l’institution de Bretton Woods dédiée au secteur privé, ce document explique cela par la chute des prix des matières premières sur les marchés internationaux, sachant qu’une majorité des budgets des pays africains se basent sur les performances des prix des minerais, des hydrocarbures et des matières premières végétales.

Le rapport prend ainsi en exemple des pays comme la Centrafrique, le Burundi et la République Démocratique du Congo (RDC), tout en citant le Rwanda, le Sénégal et le Kenya, comme des pays sortant du lot. Ainsi, le Rwanda, classé en 7e position des gouvernements les plus efficaces au monde devant la Malaisie, la Suisse et le Luxembourg par le Forum Économique Mondial, fait figure d’exemple sur le continent. Des résultats obtenus grâce à une politique appuyée contre la corruption et pour la bonne gouvernance depuis plusieurs années et que l’ONG Transparancy International semble reconnaître en citant le Rwanda comme « un des pays les moins corrompus d’Afrique ».

Rappelons que le pays a également connu une croissance étonnante qui est passée de 4,7% en 2013 à 7% en 2014 avant de redescendre à 5,9% en 2016. Celle-ci fait suite à la stratégie gouvernementale de développement économique et de réduction de la pauvreté qui vise à favoriser la transformation économique, le développement rural, la productivité et l’emploi des jeunes ainsi que la promotion d’une gouvernance responsable. À côté du Rwanda et des deux autres pays cités ci-dessus où la qualité des politiques et des institutions s’est renforcée, la Centrafrique, le Burundi et la RDC font donc office de mauvais élèves, mais pas autant que le Mozambique et le Soudan du Sud qui enregistrent la plus grande baisse de leurs notes globales (une diminution de 0,3 point).

La Banque mondiale conclut son rapport avec le regret que le nombre de pays ayant vu leur note globale se détériorer soit de plus en plus important. « Cette situation s’explique par la conjoncture défavorable qui exacerbe les faiblesses macroéconomique de certains pays » comme le Nigeria, première économie du continent en proie à une récession économique, le Congo-Brazzaville, le Burundi, et le Zimbabwe, ont ainsi expliqué les auteurs de ce rapport.

Vitraulle Mboungou

Actuelle rédactrice en chef adjointe d’Afrique Expansion Magazine, Vitraulle Mboungou a plus de 8 ans d’expérience dans la presse écrite aussi bien web que papier. Attirée par l’actualité africaine, elle est passée par divers médias spécialisés sur le continent africain et sa diaspora.



Retour en haut

Grands titres

Prev Next Page:
Le Sénégal en cinq points

juillet 28, 2017

Le Sénégal en cinq points

AE ENTREPRISE

logo AE
Afrique Expansion Inc.

Créée en 1995, Afrique Expansion Inc. est une firme de consultants en communication et développement international dont la mission est de promouvoir les relations et les partenariats d’affaires entre les entreprises canadiennes et africaines.
Plus d'infos

AE MAGAZINE

  • logo AEM
    Afrique Expansion Magazine

    Depuis 12 ans, Afrique Expansion Magazine est une revue internationale des affaires qui fait la promotion des échanges commerciaux et des partenariats d’affaires entre l’Afrique et les Amériques... + Plus d'info...
    + Plus d'info...

FORUM AFRIQUE EXPANSION

  • logo forum new
    Forum Afrique Expansion

    Rendez-vous d’affaires Organisé par Afrique Expansion Magazine. Il réunit des entrepreneurs, personnalités politiques et dirigeants d’organismes publics et privés...
    + Plus d'info...

CONTACT

  • Afrique Expansion Magazine est une publication du groupe Geramcommunications Inc.
    Tel: +1 (450) 902-0527
    Fax: +1 (514) 393-9024
    Email:
    Équipe
    facebookTwitterYoutubeLinkedin

Web Analytics
×
Newsletter

Abonnez-vous à notre infolettre

* Obligatoire