Menu

La Tunisie recherche désespérément des investisseurs...

À la veille de la conférence internationale sur l'investissement Tunisia 2020 (29-30 novembre) à Tunis, le président tunisien Béji Caïd Essebsi a reçu le Premier ministre français Manuel Valls. Ce dernier prendra la parole ce mardi 29 novembre, à l'ouverture de ce grand rendez-vous d'affaires tant attendu qui a pour objectif de contribuer à la relance de l'économie tunisienne, en difficulté six ans après la révolution contre la dictature de Ben Ali.

Lors d'une rencontre avec des acteurs économiques à la résidence de France M. Valls venu également signer des accords bilatéraux a annoncé un renforcement du soutien financier pour la Tunisie : "Le monde de demain a besoin d'une Tunisie et d'une France main dans la main (...). Plus que jamais nous devons être au côté de la Tunisie, seul exemple d'une transition réussie après les printemps arabes de 2011".

Sa visite dans le pays fait suite à celui de son homologue tunisien Youssef Chahed au début du mois à Paris. Ce dernier déclarait la veille de son départ au journal Le Monde : "cette visite est hautement stratégique", ajoutant que "cinq ans après la révolution, nous sommes en passe de réussir la transition démocratique." Et comme toute transition née suite à une révolution, elle n’est pas sans connaître des difficultés.

Elle a un coût et il n’est pas des moindres selon M. Chahed : " Le coût de cette transition est élevé et c’est normal. Après la révolution, nous avons fait face à des revendications sociales intenses. L’État a dû beaucoup dépenser, il a recruté, il a augmenté les salaires. Et cela a impacté les déficits publics". Le but de cette visite était donc de susciter des soutiens auprès de son premier partenaire économique qu'est la France, à un moment critique où la Tunisie affronte de délicats défis économiques, sociaux et sécuritaires.

De même, Tunisia 2020 qui attends plus de 2 000 participants d'une quarantaine de pays (chefs d’État et de gouvernement, institutions internationales, opérateurs privés et fonds d’investissement tunisiens et étrangers), est une suite logique de cette course aux investissements et d'aides financières pour remettre la Tunisie sur orbite économique.

Ainsi, l'événement espère lever plus de 67 milliards de dinars (près de 38,9 milliards $CAD) pour financer 64 projets publics, 34 projets en partenariat public privé (PPP) et 44 projets privés dans le cadre du Plan de développement quinquennal 2016-2020.

Ce sommet constitue donc le point final d’une campagne de promotion mondiale lancée le 9 juin dernier et qui vise l'Asie, l'Europe et les États-Unis dans le but de leur présenter les ambitions de ce Plan, ainsi que les projets d’investissements et les réformes économiques, financières et structurelles prévus dans le cadre de sa stratégie. Une stratégie qui entend porter le rythme de croissance annuel moyen du PIB du pays à +4% entre 2016 et 2020, contre +1,5% par an entre 2011 et 2015.

Mais, elle suscite le scepticisme de certains experts à l'image du PDG AlphaMena, société d'analyse financière tunisienne, Kais Kriaa cité par Jeune Afrique. Et pour cause! Avec une dette de 62% de son PIB et un déficit passé de 25 milliards de dinars à 55 milliards de dinars (de 14,5 à 32 milliards $CAD) depuis 2010, la Tunisie est en déficit structurel. Et 600 sociétés étrangères ont quitté le pays depuis la révolution. Enfin, comme le souligne M. Kriaa, les investisseurs tunisiens eux-mêmes n'y placent pas leur argent.

Vitraulle Mboungou

Actuelle rédactrice en chef adjointe d’Afrique Expansion Magazine, Vitraulle Mboungou a plus de 8 ans d’expérience dans la presse écrite aussi bien web que papier. Attirée par l’actualité africaine, elle est passée par divers médias spécialisés sur le continent africain et sa diaspora.



Retour en haut

Grands titres

Prev Next Page:
Le Sénégal en cinq points

juillet 28, 2017

Le Sénégal en cinq points

AE ENTREPRISE

logo AE
Afrique Expansion Inc.

Créée en 1995, Afrique Expansion Inc. est une firme de consultants en communication et développement international dont la mission est de promouvoir les relations et les partenariats d’affaires entre les entreprises canadiennes et africaines.
Plus d'infos

AE MAGAZINE

  • logo AEM
    Afrique Expansion Magazine

    Depuis 12 ans, Afrique Expansion Magazine est une revue internationale des affaires qui fait la promotion des échanges commerciaux et des partenariats d’affaires entre l’Afrique et les Amériques... + Plus d'info...
    + Plus d'info...

FORUM AFRIQUE EXPANSION

  • logo forum new
    Forum Afrique Expansion

    Rendez-vous d’affaires Organisé par Afrique Expansion Magazine. Il réunit des entrepreneurs, personnalités politiques et dirigeants d’organismes publics et privés...
    + Plus d'info...

CONTACT

  • Afrique Expansion Magazine est une publication du groupe Geramcommunications Inc.
    Tel: +1 (450) 902-0527
    Fax: +1 (514) 393-9024
    Email:
    Équipe
    facebookTwitterYoutubeLinkedin

Web Analytics
×
Newsletter

Abonnez-vous à notre infolettre

* Obligatoire