banner_38_940x100
 
 
 
 
 
 

La fuite des cerveaux : le coût pour les pays d’origine

Envoyer Imprimer PDF

fuite des cerveauxLa fuite des cerveaux est devenue, au cours de ces dernières années, un véritable phénomène mondial qui touche presque tous les pays du globe, notamment les plus riches qui, grâce à leurs ressources financières, attirent de plus en plus de professionnels hautement qualifiés souvent des pays sous développés ou émergents. Ces derniers quittent ainsi leur pays d’origine à la recherche d’une meilleure situation économique dans ces pays occidentaux qui perdent eux-mêmes leurs cadres au profit d’autres pays.

Le continent africain est plus particulièrement touché par cet exode de compétences. Certains parlent même d’hémorragie aux effets extrêmement dévastateurs sur la croissance et le développement des pays fournisseurs tant les carences en ressources humaines que provoque ce phénomène sont énormes. Cela d’autant plus que la plupart de ces pays, malgré leurs revenus relativement faibles, investissent beaucoup d’argent dans l’éducation des jeunes. Ainsi, selon une étude de la Banque mondiale, la part de l’enveloppe sectorielle allouée à l’enseignement supérieur en Afrique est particulièrement importante. Autour de l’année 2003 par exemple, elle représentait un peu plus de 18% du budget de l’État contre 17% dans les autres pays à faible revenu. L’enseignement supérieur public dans les pays africains coûte ainsi en moyenne 4 à 5 fois plus cher que dans les pays non africains à niveau de développement économique comparable. Par ailleurs, les dépenses sociales globales qui regroupent les bourses entre autres, représentaient en moyenne selon la même étude, 45% des dépenses courantes totales d’éducation dans l’enseignement supérieur public dans 16 pays africains francophones dont les données étaient disponibles (la plage de variation va de 13% pour Madagascar à 70% pour le Niger). Ainsi, très élevées en Afrique, ces dépenses sociales sont relativement faibles dans les autres continents, comme l’Asie où elles ne représentaient que 6%, l’Europe et l’Asie centrale, 15% et 20% dans les pays de l’Afrique du Nord, du Moyen Orient et l’Amérique latine.

Les coûts occasionnés par la formation des jeunes dans des écoles ou des universités alourdissent donc considérablement le budget d’un État. Les personnes bien instruites, notamment celle ayant suivi une formation scientifique, représentent ainsi une charge importante pour leur pays.

Aussi, lorsque ces jeunes quittent leurs pays après avoir obtenu leur diplôme, les investissements de l’État sont considérés comme perdus. Il n’y a donc pas de retour sur investissement pour ces États qui, souvent, ne sont pas à même d’offrir suffisamment d’emplois assez attrayants correspondant aux compétences de ces hommes et femmes qui souhaitent avant tout rentabiliser l’effort intellectuel investi dans la construction de leur capital humain.

À l’image de l’Afrique, 100 000 ressortissants indiens, essentiellement des informaticiens, immigrent chaque année aux États-Unis selon le Pnud (Programme des Nations Unies pour le développement). Des ressortissants pour lesquels l’État indien débourse près de 2 milliards de dollars par an en frais de formation. De même, selon une étude réalisée par un centre de recherche égyptien sur l’avenir du développement dans le monde arabe et les conséquences de la fuite des cerveaux en 2003, les pays arabes accusent chaque année des pertes estimées à un milliard et demi de dollars.

La fuite des cerveaux : le coût pour les pays d’origine
 
 
 
 

AE ENTREPRISE

AEInc_logo11

Afrique Expansion Inc.

Créée en 1995, Afrique Expansion Inc. est une firme de consultants en communication et développement international dont la mission est de promouvoir les relations et les partenariats d’affaires entre les entreprises canadiennes et africaines.

+ Plus d'info...

AE MAGAZINE

AEmag_logo11

Afrique Expansion Magazine


Depuis 12 ans, Afrique Expansion Magazine est une revue internationale des affaires qui fait la promotion des échanges commerciaux et des partenariats d’affaires entre l’Afrique et les Amériques...

+ Plus d'info...

FORUM AFRICA

ForumAfrica_logo11

Forum Africa


Rendez-vous d’affaires Organisé par Afrique Expansion Magazine. Il réunit des entrepreneurs, personnalités politiques et dirigeants d’organismes publics et privés...

+ Plus d'info...

Contact

Afrique Expansion Magazine.
Revue des affaires et des partenariats Nord-Sud
Une publication du groupe Geramcommunications

  • Tel: +1 (450) 902-0527
  • Fax: +1 (514) 393-9024
  • Équipe

aem44-small