Menu

Femmes du monde, ne vous taisez surtout pas !

En ce 8 mars et Journée internationale de la femme, l’actualité d’ici et d’ailleurs nous rappelle que, plus que jamais, leurs voix sont essentielles dans toutes les sphères de la société et que, malheureusement, c’est un combat qui est encore loin d’être gagné.

C’est le genre de journée qu’on souhaiterait ne pas avoir à célébrer en 2017. Une journée qui rappelle cruellement que l’égalité des genres trop souvent prêchée est encore loin d’être atteinte. Je pourrais ici m’étendre sur le nouveau président américain dont on ne prononcera pas le nom, de son incroyable misogynie ouvertement affichée, de ses propos orduriers qu’on peine à croire dans la bouche d’un homme occupant pareille fonction, mais ce serait faire ombrage aux femmes de ce monde avec un idiot dont on trouve que le mandat vieux d’à peine 6 semaines a déjà assez duré.

La situation peut sembler différente au Canada, mais encore là, c’est très relatif. Les Canadiennes et Canadiens ont certes la chance d’avoir depuis 18 mois un premier ministre ouvertement «féministe», un dirigeant qui a imposé la parité hommes-femmes au conseil des ministres. Mais la réalité canadienne dans son ensemble n’est pas aussi rose que ne l’est Justin Trudeau lui-même.

Rappelons simplement qu’au Parlement canadien, près des trois quarts de la députation est masculine, une donnée qui classe le Canada au 60e rang mondial. En ce 8 mars, Justin Trudeau a dénoncé cet écart en prenant soins de préciser qu’il ne pouvait « pas choisir directement qui siège au parlement ». « Nous devons faire beaucoup plus pour encourager et amener plus de femmes à siéger en tant que députées », a-t-il ajouté à l’occasion d'une conférence de presse et cité par l’ensemble des médias nationaux et agences de presse.

Au-delà de la scène politique, le combat des Canadiennes en est aussi un économique et social. Les hommes occupent encore plus de 75% des emplois les plus qualifiés et rémunérés et ce, alors que depuis des années, les femmes sont majoritaires dans les universités du pays. Pire encore, l’expression « à travail égal, salaire égal » reste un vœu pieux. Encore aujourd’hui, une femme occupant les mêmes fonctions qu’un collègue masculin gagnera 0,87 $ pour chaque dollar offert à l’homme occupant le bureau adjacent. Il y a certes eu du progrès, mais c’est trop lent, beaucoup trop lent pour un pays comme le Canada qui se veut un modèle d’égalité sur la scène internationale.

Vue d’Afrique, cette réalité canadienne peut sembler enviable, même si elle tombe ici à court des aspirations féminines. Dans certains pays africains, le combat à mener reste entier quand on considère que la simple prise de parole publique n’est pas encore un droit acquis. Mais il faut commencer quelque part, notamment en soulignant que si l’Afrique progresse autant depuis 15-20 ans, c’est grâce à ces Lionnes africaines qui portent le continent à bout de bras. L’OCDE le rappelait d’ailleurs dans un rapport que nous avons déjà cité sur cette modeste page Web.

«Selon de récentes estimations, les femmes africaines constituent près de 70 % de la force agricole du continent et produisent environ 90 % de toutes les denrées alimentaires. Le taux d’activité économique — qui mesure le pourcentage de gens dont la force de travail assure la production de biens économiques — est supérieur concernant les femmes d’Afrique (61,9 %) à celui d’autres régions (pays de l’OCDE compris).»

Bien plus que nourrir le continent, les femmes africaines se démarquent dans un autre domaine qu’on ne soupçonnerait pas et le New York Times nous le rappelle d’implacable façon. «Selon les estimations de la Banque mondiale, le taux d'entrepreneuriat féminin est plus élevé en Afrique qu'ailleurs dans le monde. La plupart des nouveaux créateurs d'entreprise africains sont des femmes qui, de fait, représentent un puissant moteur de croissance pour le continent.»

Il y aurait beaucoup plus à dire. Mais pour ce faire, j’appellerais mes nombreux collègues médiatiques à le faire un autre jour, un autre mois, tout au long de l’année en fait. Reste qu’en cette Journée internationale de la femme, je conclurai en saluant bien bas toutes les femmes de ce monde, et en leur disant surtout de ne jamais se taire, de continuer de réclamer ce à quoi elles ont droit, ce à quoi, malgré les apparences, un nombre grandissant d’hommes croient aussi.

Je salue ces femmes courageuses, ces femmes qui se battent et parlent fort, ces femmes qui vivent encore dans la peur, ces femmes qui foncent et celles qui se cachent malheureusement encore, ces femmes qui nous inspirent, ces femmes qui nous font croire en un avenir meilleur, ces femmes qui transforment notre société, ces femmes sans qui rien ne serait possible, ces mères, ces grands-mères et ces filles. Nos mères, nos grands-mères et nos filles.

Je salue donc toutes les femmes de ce monde. Je salue LA Femme avec un très grand «F».

Jean-Nicolas Saucier

«Touche-à-tout» décrit parfaitement Jean-Nicolas Saucier, actuel rédacteur en chef d’Afrique Expansion Magazine. Actif dans l’univers médiatique depuis plus de 15 ans, il a sévi sur toutes les tribunes, du magazine à la radiodiffusion, de la presse écrite au domaine Web.



Retour en haut

Grands titres

Prev Next Page:

AE ENTREPRISE

logo AE
Afrique Expansion Inc.

Créée en 1995, Afrique Expansion Inc. est une firme de consultants en communication et développement international dont la mission est de promouvoir les relations et les partenariats d’affaires entre les entreprises canadiennes et africaines.
Plus d'infos

AE MAGAZINE

  • logo AEM
    Afrique Expansion Magazine

    Depuis 12 ans, Afrique Expansion Magazine est une revue internationale des affaires qui fait la promotion des échanges commerciaux et des partenariats d’affaires entre l’Afrique et les Amériques... + Plus d'info...
    + Plus d'info...

FORUM AFRIQUE EXPANSION

  • logo forum new
    Forum Afrique Expansion

    Rendez-vous d’affaires Organisé par Afrique Expansion Magazine. Il réunit des entrepreneurs, personnalités politiques et dirigeants d’organismes publics et privés...
    + Plus d'info...

CONTACT

  • Afrique Expansion Magazine est une publication du groupe Geramcommunications Inc.
    Tel: +1 (450) 902-0527
    Fax: +1 (514) 393-9024
    Email:
    Équipe
    facebookTwitterYoutubeLinkedin

Web Analytics
×
Newsletter

Abonnez-vous à notre infolettre

* Obligatoire