Menu

Nigeria: ouverture du procès d'un leader Pro-Biafra

Le procès du leader indépendantiste biafrais Nnamdi Kanu s'est ouvert mardi à Abuja, capitale du Nigeria, avant d'être immédiatement ajourné en attendant de nouvelles requêtes de la défense contre l'accusation.

Chef du mouvement pour le Peuple Indigène du Biafra (IPOB), Nnamdi Kanu, est en détention depuis octobre 2015, une situation qui suscite la colère et des protestations de ses partisans dans le sud-est du pays.

Il est accusé, avec trois autres membres du mouvement, de rassemblements illégaux, de trahison et de conspiration contre l'Etat, et de terrorisme.

Les vélléités séparatistes parmi les Igbo, majoritaires dans le sud-est du Nigeria, ont pris de l'ampleur après l'arrestation de Kanu et ont provoqué des affrontements sanglants avec les forces de sécurité.

La sécession du Biafra, sept ans après l'indépendance du Nigeria, avait débouché sur un conflit féroce de trois ans (1967-70) et la mort d'environ un million de personnes, beaucoup ayant succombé à la maladie et à la famine.

A l'extérieur du tribunal, des partisans de l'IPOB ont chanté "Freedom" (liberté), en brandissant des pancartes et le drapeau du Biafra - rouge, noir et vert avec un soleil levant doré.

Un juge a ordonné en décembre que les témoins de l'accusation puissent comparaître de manière anonyme pour garantir leur sécurité.

Les membres du public ont été exclus de la salle d'audience, les journalistes sans accréditation officielle n'ont pas été autorisés à entrer, tandis que des rideaux cachaient la vue du juge, des accusés et des avocats.

Kanu, qui dirigeait également Radio Biafra, basée à Londres, s'oppose à ce qui s'apparente pour lui à un "procès secret" et veut que l'affaire soit entendue en public.

L'avocat du leader biafrais, Ifeanyi Ejiofor, a déclaré lors de l'audience qu'une requête avait été déposée pour contester la compétence du tribunal dans cette affaire, ainsi que la compétence de l'accusation.

Me Ejiofor a affirmé aux journalistes devant le palais de justice que le dossier était vide et que l'accusation n'avait apporté aucune "preuve" de la culpabilité de son client.

Le tribunal a ajourné le procès au jeudi 12 janvier.

Le gouvernement a refusé de libérer Kanu sous caution, en dépit des décisions de justice d'au moins trois juges, dont un tribunal régional de la Communauté des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cedeao).



Retour en haut

Grands titres

Prev Next Page:

AE ENTREPRISE

logo AE
Afrique Expansion Inc.

Créée en 1995, Afrique Expansion Inc. est une firme de consultants en communication et développement international dont la mission est de promouvoir les relations et les partenariats d’affaires entre les entreprises canadiennes et africaines.
Plus d'infos

AE MAGAZINE

  • logo AEM
    Afrique Expansion Magazine

    Depuis 12 ans, Afrique Expansion Magazine est une revue internationale des affaires qui fait la promotion des échanges commerciaux et des partenariats d’affaires entre l’Afrique et les Amériques... + Plus d'info...
    + Plus d'info...

FORUM AFRIQUE EXPANSION

  • logo forum new
    Forum Afrique Expansion

    Rendez-vous d’affaires Organisé par Afrique Expansion Magazine. Il réunit des entrepreneurs, personnalités politiques et dirigeants d’organismes publics et privés...
    + Plus d'info...

CONTACT

  • Afrique Expansion Magazine est une publication du groupe Geramcommunications Inc.
    Tel: +1 (450) 902-0527
    Fax: +1 (514) 393-9024
    Email:
    Équipe
    facebookTwitterYoutubeLinkedin

Web Analytics
×
Newsletter

Abonnez-vous à notre infolettre

* Obligatoire