Menu

L'Afrique face à l'austérité : l'Afrique centrale particulièrement touchée

Gravement touchés par la chute des cours de pétrole, les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), encore traumatisés par les fameux programmes d’ajustement structurel des années 1980, sont contraints de se tourner vers le Fonds monétaire économique (FMI) pour trouver une solution.

Ainsi, en décembre 2016 à Yaoundé au Cameroun, ils ont accepté de négocier avec le FMI lors d’une rencontre avec sa directrice Christine Lagarde. Le but étant de conclure « à brève échéance » des programmes d’ajustement destinés à favoriser une relance « vertueuse et durable » de leurs économies pour éviter une dévaluation du franc CFA. En attendant, ils se sont engagés à revoir leurs budgets 2017 afin d’y supprimer les « dépenses superflues ».

« Les réductions des dépenses provoqueront sans doute la grogne sociale. Mais, sans elles, le risque de dévaluation sera encore plus élevé, avec des conséquences politiques et sociales potentiellement plus coûteuses », a expliqué Victor Lopes, économiste spécialiste de l’Afrique subsaharienne à la Standard Chartered Bank à Jeune Afrique.

Et pour cause! Il est compréhensible que la pilule soit difficile à avaler pour de nombreux Africains qui ont été contraints de subir durant des années, les conséquences des douloureux programmes d’ajustement structurel des années 1980. L’on parle des privatisations en série de sociétés publiques, des vagues de licenciements, des réductions drastiques des dépenses publiques consacrées à la santé et à l’éducation, etc.

Devoir ainsi frapper à la porte de cette institution de Bretton Woods, doit être également difficile pour les dirigeants de la Cemac, notamment l’Équato-Guinéen Obiang Nguema Mbasogo, qui soutenait il n’y a pas si longtemps (début 2016) qu’il n’emprunterait plus « de l’argent ni au Fonds monétaire international ni à aucune autre organisation », de si tôt. Son pays n’avait plus sollicité l’organisation depuis 1996.

Beaucoup d’États de cette communauté, excepté le Tchad et la République centrafricaine, avaient réussi en effet, au fil des années à se détacher du FMI. Mais aujourd’hui, avec une croissance redescendue à 1% contre 5% en 2014, un déficit budgétaire à 5,1%, un taux d’endettement moyen de 43.6% et la chute des réserves de change établies à 5,9 milliards $ en août 2016, contre 15,1 milliards en novembre 2014 (données du FMI), ils semblent ne pas avoir beaucoup de choix. Pour autant, comme le rapporte Jeune Afrique, « à la Commission de la Cemac, on se veut rassurant  ».

« Les programmes d’ajustement actuellement en cours de négociation n’auront rien à voir avec ceux qui ont été mis en œuvre dans les années 1980. Nous proposons à nos états de négocier collectivement avec le FMI et non plus en rangs dispersés, comme dans le passé » a ainsi expliqué à l’hebdomadaire panafricain, Paul Tasong, commissaire du département des politiques économique, monétaire et financière de la Cemac.

Une argumentation peu convaincante aux yeux de certains économistes : « Il ne faut pas se leurrer. La pilule sera amère, et ce sont surtout les plus pauvres qui vont en pâtir, comme on peut déjà le voir au Tchad. Dans sa perpétuelle quête de l’orthodoxie financière, le FMI traquera par exemple toutes les subventions et certaines dépenses sociales », soutient l’un d’eux à Jeune Afrique.



Retour en haut

Grands titres

Prev Next Page:
Le Sénégal en cinq points

juillet 28, 2017

Le Sénégal en cinq points

AE ENTREPRISE

logo AE
Afrique Expansion Inc.

Créée en 1995, Afrique Expansion Inc. est une firme de consultants en communication et développement international dont la mission est de promouvoir les relations et les partenariats d’affaires entre les entreprises canadiennes et africaines.
Plus d'infos

AE MAGAZINE

  • logo AEM
    Afrique Expansion Magazine

    Depuis 12 ans, Afrique Expansion Magazine est une revue internationale des affaires qui fait la promotion des échanges commerciaux et des partenariats d’affaires entre l’Afrique et les Amériques... + Plus d'info...
    + Plus d'info...

FORUM AFRIQUE EXPANSION

  • logo forum new
    Forum Afrique Expansion

    Rendez-vous d’affaires Organisé par Afrique Expansion Magazine. Il réunit des entrepreneurs, personnalités politiques et dirigeants d’organismes publics et privés...
    + Plus d'info...

CONTACT

  • Afrique Expansion Magazine est une publication du groupe Geramcommunications Inc.
    Tel: +1 (450) 902-0527
    Fax: +1 (514) 393-9024
    Email:
    Équipe
    facebookTwitterYoutubeLinkedin

Web Analytics
×
Newsletter

Abonnez-vous à notre infolettre

* Obligatoire