Menu

Jeunes d'Afrique : une diaspora au service du rayonnement du continent

Depuis des années, l'Afrique assiste au retour de jeunes de la diaspora partis étudier en Occident ou issus de la deuxième génération de l'immigration africaine. Ces jeunes rentrent avec des projets plein la tête pour entreprendre et participer activement au développement socio-économique du continent qui les a vu naître, eux ou leur parent.

Nombreux sont les immigrés africains qui nourrissent le rêve de rentrer chez eux pour se lancer dans l'entreprenariat mais hésitent à franchir le pas pour diverses raisons dont la peur d’investir ses fonds, de perdre son confort de vie ou encore le manque d’inspiration. Beaucoup ont préféré ainsi limiter leur action aux transferts de fonds dans leur pays d'origine. Mais, la nouvelle génération plus aventureuse, ne s'encombre pas l'esprit avec ces considérations et ose, conscients que l'Afrique a besoin de leur savoir-faire et expérience.

Ainsi, ces de jeunes Africains âgés entre vingt et quarante ans, bâtissent des entreprises et amassent des fortunes, à l'image de Ladi Delano, entrepreneur nigérian qui a fondé à 23 ans, Solid XS, une entreprise à succès en Chine, commercialisant de la Vodka haut de gamme. Une entreprise qu'il a ensuite cédé pour plusieurs millions de dollars. Aujourd'hui, il est le co-fondateur et PDG de Bakrie Delano Africa, un support d’investissements spécialisé dans les acquisitions dans les secteurs minier, énergétique et agricole au Nigeria.

De même, Tunde Kehinde, également originaire du Nigeria est le co-fondateur de Jumia, principale plateforme de vente en ligne du pays et d'Afrique. Ce trentenaire, diplômé d'un MBA de la prestigieuse université américaine Harvard, a démissionné en janvier 2016 de son poste de PDG pour lancer une entreprise de logistique. Jumia, pionnier de la consommation en ligne sur le continent, est le site de l’e-commerce le plus visité au Nigeria, selon la société Alexa, spécialisée dans l’analyse de données. Des investisseurs internationaux comme la banque d’investissement Goldman Sachs et l’assureur français AXA, y ont injecté plus de 325 millions de dollars en mars 2016.

Toujours au Nigéria, Jason Njoku, trentenaire anglo-nigérian est considéré par le magazine américain Forbes comme l’un des dix jeunes millionnaires les plus prometteurs d’Afrique. Il est le fondateur et PDG d'IrokoTV, le plus grand distributeur numérique de films africains du monde surnommé le "Netflix africain". "Mon idée était simple : prendre les films de Nollywood [l’industrie audiovisuelle nigériane, qui produit entre 1 500 et 2 000 films par an] et les mettre en ligne.", expliquait- il en 2014 à l’AFP. IrokoTV surfe ainsi sur le succès de Nollywood aussi bien au niveau local qu’à l’étranger. La plateforme a vu le jour en 2011, grâce à un financement apporté notamment par le fonds d’investissement américain Tiger Global. Et en 2016, Jason Njoku qui bénéficie de contrats lucratifs de distribution de contenu avec Dailymotion, iTunes, Amazon et Vimeo, a levé 19 millions de dollars d'investissements.

En Afrique de l'Ouest et centrale, l'on peut citer l'exemple de Patricia Gieskes-Veringa. Née en République démocratique du Congo (RDC) et élevée aux Pays-Bas, la jeune femme est revenue dans son pays d’origine pour créer en 2006, The Job Factory, une agence de recrutement. Après une dizaine d'années d’existence, son cabinet connaît une croissance de 35% par an et a ouvert des agences dans les grandes villes du pays, au Rwanda et au Burundi, avec une vingtaine d’employés par agence.

Enfin, du côté de l'agroalimentaire, Magatte Wade, une Sénégalaise installée à San Francisco en Californie, aux États-Unis, a fondé en 2004, Adina World Beat Beverages, une entreprise de fabrication de café, de thé et de jus de fruits qui utilise des recettes de boissons traditionnelles africaines et des ingrédients biologiques provenant de petits agriculteurs d'Afrique. Ses produits sont vendus chez Whole Foods Market et United Natural Foods, magasins d'alimentation spécialisés dans la commercialisation des produits biologiques, présents aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni. Depuis, la jeune femme a démissionné de son poste de PDG pour faire croître sa deuxième société, Tiossan qui fabrique des produits cosmétiques de luxe basés sur des recettes sénégalaises autochtones.



Retour en haut

Grands titres

Prev Next Page:
Le Sénégal en cinq points

juillet 28, 2017

Le Sénégal en cinq points

AE ENTREPRISE

logo AE
Afrique Expansion Inc.

Créée en 1995, Afrique Expansion Inc. est une firme de consultants en communication et développement international dont la mission est de promouvoir les relations et les partenariats d’affaires entre les entreprises canadiennes et africaines.
Plus d'infos

AE MAGAZINE

  • logo AEM
    Afrique Expansion Magazine

    Depuis 12 ans, Afrique Expansion Magazine est une revue internationale des affaires qui fait la promotion des échanges commerciaux et des partenariats d’affaires entre l’Afrique et les Amériques... + Plus d'info...
    + Plus d'info...

FORUM AFRIQUE EXPANSION

  • logo forum new
    Forum Afrique Expansion

    Rendez-vous d’affaires Organisé par Afrique Expansion Magazine. Il réunit des entrepreneurs, personnalités politiques et dirigeants d’organismes publics et privés...
    + Plus d'info...

CONTACT

  • Afrique Expansion Magazine est une publication du groupe Geramcommunications Inc.
    Tel: +1 (450) 902-0527
    Fax: +1 (514) 393-9024
    Email:
    Équipe
    facebookTwitterYoutubeLinkedin

Web Analytics
×
Newsletter

Abonnez-vous à notre infolettre

* Obligatoire